Neuville saint Vaast

 

Située au nord du département du Pas-de-Calais, la commune se trouve à 9,5 km de Lens et à 7,5 km d'Arras, au cœur des batailles de l'Artois.

Le village est longtemps resté en zone allemande, au pied de la crête de Vimy dont il verrouille l'accès. Plusieurs offensives françaises, britanniques et canadiennes ont tenté la reconquête de cette position, elle le sera à l'issue de la troisième bataille d'Artois. La ville de Neuville-Saint-Vaast ayant été totalement détruite aux cours des différentes batailles de 1914 et 1915, elle sera entièrement reconstruite après la guerre.

 

La commune compte trois cimetières :

  • la nécropole nationale de la Targette, créée en 1919, contient 12 010 sépultures de combattants des deux guerres mondiales dont 3 382 soldats non identifiés rassemblés dans deux ossuaires ;

  • La Targette British Cemetery, cimetière militaire britannique qui jouxte la nécropole française ;

  • le cimetière militaire allemand de Neuville-Saint-Vaast, le plus grand cimetière militaire allemand en France comportant 44 833 croix noires.

 

 

HISTOIRE

Le « Flambeau de la Paix », situé à l’entrée de la Cité des Mutilés est un monument, qui représente la main et l'avant-bras d'un soldat émergeant des ruines et tenant un flambeau. Il symbolise la résurrection de Neuville-Saint-Vaast après la guerre de 1914 -1918.

Mais aussi :

  •  Le Monument aux morts dédié aux Tchèques de la Compagnie Nazdar qui se sont battus lors de la Première Guerre mondiale au côté de la France honore la mémoire de 206 morts, dont 70 entre 1914 et 1918 et 136 entre 1939 et 1945.

  • Le Mémorial aux volontaires polonais est situé en face du Mémorial de la Compagnie Nazdar.

  • Le Mémorial des Fraternisations

Le cimetière militaire britannique.

Le cimetière allemand

La nécropole nationale de la Targette

Mémorial Tchèques

Mémorial aux volontaires Polonais